sommaire GEIST Soleil38

 

Retour

GEIST Soleil n°38

(voir également le dossier complémentaire sur ce site)

Editorial


Accès à tout pour tous :
Au-delà des principes, s'engager sur le résultat.
" Les personnes handicapées doivent pouvoir se former, gagner leur vie, conduire leur carrière et leurs projets. C'est à notre société de s'adapter à leur besoins. " Discours de M J. CHIRAC devant le CNCPH - décembre 2002.

Aujourd'hui, les personnes porteuses de trisomie 21, et plus généralement les personnes en situation de handicap, ne veulent plus être considérées comme des personnes " à intégrer ". Elles revendiquent leur appartenance à notre société . Elles formulent l'exigence d'être acteurs de la vie sociale et auteurs de leur propre vie.

Pour les personnes porteuses d'une trisomie 21, syndrome emblématique de la déficience intellectuelle, le choix de vie n'est réel que si notre société le favorise précocement. Ceci impose, dès la plus petite enfance, la mise en place de dispositifs adaptés donnant accès à l'éducation pour tous en milieu ordinaire, en vue d'une meilleure insertion sociale et d'une plus grande autonomie.

Après 30 ans d'expérience dans ce domaine, nous savons que pour les personnes porteuses de trisomie 21, la compensation ne saurait se traduire par le seul recours au milieu protégé.
Nous savons que la réussite de ce parcours ambitieux est liée à la garantie de l'accès aux dispositifs de droit commun en milieu ordinaire : à la crèche, à l'Ecole, à la formation professionnelle, au travail et à l'hébergement autonome et à une retraite convenable.

Examinée et votée au Sénat, la nouvelle loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a connu quelques aménagements certes positifs, mais encore bien insuffisants pour répondre aux attentes des familles et des personnes en situation de handicap. Elle va être examinée ces prochains mois par l'Assemblée Nationale.

Nous souhaitons que le Président de la République, le gouvernement et les parlementaires s'investissent pour que dès 2004, la situation intolérable de nombreux enfants et adultes en situation de handicap et de leurs familles change concrètement.
Notre société gagnera à la fois en humanité et en efficacité.


Jacques MARION - Président de FAIT 21

Sommaire

F.A.I.T. 21

brèves, communiqués . . . . . . . . . . . page .3

lectures. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page .4

AUXILIAIRES DE VIE SCOLAIRE

Aide humaine et trisomie 21 . . . . . . . . ..page 5

Le point de vue de la FNASEPH. . . . . . . .page 6

AVS et trisomie 21.. . . . . . . . . . . . . ... . . .page 7

La complémentarité des dispositifs . . . . . . .page 9

Point de vue de l'enseignante. . . . . . . . . . . page 11

Point de vue de parent. . . . . . . . . . . . . . . .page 12

 

Un petit frère pas comme les autres

L'idée du spectacle . . . . . . . . . . . . . . . . . . page.14

Un spectacle à recommander. . . . . . . . . . . .page 14

Un texte d'enfant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 15

 

CA SE DISCUTE

 


Prix du n° : 5 euros,
Abonnement adhérent Geist: 8 euros
Abonnement ordinaire 4 n°: 15 euros
Abonnement ordinaire 8 n°: 28 euros
Abonnement de soutien : à partir de 25 euros

Ont participé à l'élaboration de ce numéro :
J.P. Champeaux, J. Marion,
Anne Casteigts, JC Wiart

 

 

 Précédant accueil

Précédent

SUIVANT