Logo FAIT21

GEIST 87

HAUTE VIENNE

 

Logo GEIST 21

réagir à cet article: webmestre@fait21.org

 

COMPTE RENDU DE L’ACTION MENEE EN 2002

En 2002, le GEIST 87 a poursuivi sa mission d’intégration des personnes porteuses d’une trisomie 21 et a œuvré à une meilleure acceptation du handicap en général.

Avec la formidable augmentation de l’espérance de vie et un taux de naissance de 1/1000, la population des personnes porteuses d’une trisomie 21 est tout sauf négligeable.

N’oublions pas qu’il s’agit en nombre du premier handicap d’origine génétique.

POLE RESSOURCE SPECIFIQUE

Public effectivement touché (conformément au public initialement ciblé): familles, professionnels médicaux et paramédicaux, structures spécialisées, partenaires institutionnels.

Plusieurs nouvelles familles ont été accueillies, documentées et orientées le cas échéant vers les professionnels ou les services compétents.

De même des professionnels ont contacté l’association pour obtenir des renseignements sur le volet formation ou les coordonnées de praticiens davantage habitués aux jeunes trisomiques 21.

Le réseau qu’entretient le GEIST 87 rend également possible la constitution d’une équipe éducative autour de chaque enfant, sachant que cette entité est seule garante d’un accompagnement concerté et évolutif.

Un calendrier de suivi médical spécifique à la trisomie 21, avalisé par le Conseil Scientifique de FAIT 21 (périodicité des bilans de la naissance à l’âge adulte en ce qui concerne l’examen clinique, l’ORL, l’ophtalmo, l’orthodontie, l’orthopédie, la gynécologie, la neurologie, etc…), a été adressé à toutes les familles de l’association.

Après recensement des professionnels médicaux et paramédicaux intervenant auprès de chaque jeune, ces praticiens ont reçu ce même calendrier accompagné d’une compilation d’articles scientifiques relatifs au suivi longitudinal spécifique à la trisomie 21.

Ce travail a répondu à un réel besoin tant auprès des familles qu’auprès de la cinquantaine de professionnels qui dans leur cursus de formation ont peu (ou pas) abordé le syndrome de Down.

Ce dossier médical a notamment constitué un support de choix pour les médecins généralistes souvent mis en difficulté sur des questions spécifiques.

Le fonds documentaire de l’association a été actualisé et son organisation actuelle a permis une forte augmentation des prêts auprès des adhérents et des partenaires.

De même, des contacts constructifs et des efforts de représentation ont été maintenus en direction:

Ä du milieu médico-social (CAMSP, SESSAD, IME, IMPro, CREAHIL, Cap Emploi, IESF…)

Le GEIST 87, représenté par son coordonnateur, a participé aux réunions statutaires du CREAHIL (Conseils d’Administration et Assemblée Générale).

Le GEIST 87 a participé aux réunions relatives à la mise en place du dispositif «Site pour la Vie autonome»: le 19 février à la DDASS et le 11 mars au CREAHIL.
Ce dispositif s’inscrit dans un plan triennal 2001 / 2003 et concerne le droit à compensation et l’accès à l’autonomie de la personne handicapée.
Il doit se mettre en place au niveau départemental sous la direction de la DDASS selon deux axes majeurs:
--- la création d’équipes techniques labellisées pour l’instruction et l’examen des dossiers
--- la création d’une Caisse Pivot (coordination des différents organismes financeurs).

Partageant avec l’ensemble du milieu associatif le souci de ne pas se faire déposséder de ce dispositif de service public (notamment sur le volet de l’aide humaine) sans pour autant vouloir en assumer intégralement la charge, le GEIST 87 a participé à la constitution du collectif inter-associatif «Site pour la vie autonome».
Les travaux de ce collectif de soutien et de vigilance, avec comme préoccupation principale l’intérêt des usagers, se sont déroulés les 29 mai et 23 septembre.

Le vice-président du GEIST 87 a participé à la visite de la Maison des Parents de Bordeaux le 08 octobre à l’invitation du Pr. Mouliès du CHU Dupuytren de Limoges.
L’objet de cette structure financée par la Fondation Mc Donald’s France est de proposer un hébergement de proximité aux parents d’enfants hospitalisés.
Le projet d’implantation d’une structure identique sur Limoges a été avalisé pour l’année 2005.
Le GEIST 87 appartiendra au Conseil d’Administration qui assurera la gestion de cette Maison des Parents départementale.

Participation du président à la table ronde organisée le 15 mars à Isle par l’EMESD sur le thème de L’intégration scolaire.

Des membres du GEIST 87 occupent différents postes de représentation des associations de parents d’enfants handicapés: Conseil d’Etablissement de l’EMESD des Bayles (ex SESSAD) et vice-présidence de Cap Emploi (ex EPSR) notamment.

Ä des services administratifs (DDASS, DISSD, CAF, COTOREP, CDES, Inspection Académique, IUFM, DDTEFP, Mairie de Limoges, Préfecture, autres).

Le GEIST 87 a par exemple organisé, en partenariat avec M. le Secrétaire CDES, une réunion d’information départementale le 10 décembre.

Thèmes: présentation de la CDES et information sur la nouvelle législation concernant l’attribution des compléments AES (Allocation d’Education Spéciale).

Public: familles adhérentes et associations départementales de parents d’enfants handicapés.

Plusieurs parents du GEIST 87 participent aux réunions des CCPE et de la CCSD.

Un membre du Bureau siège à la CDES au titre de représentant des associations de parents d’enfants handicapés.

Des informations et le journal fédéral GEIST Soleil ont continué à être envoyés chaque trimestre à l’ensemble des familles et des partenaires (près de 120 envois renouvelés à travers le département et zones limitrophes).

Des articles ont été rédigés en interne et publiés dans la presse locale.

D’un point de vue statutaire, le GEIST 87 a tenu un Conseil d’Administration le 15 avril et son Assemblée Générale ordinaire le 25 mai.

Les réunions de Bureau se sont déroulées chaque mois sauf juillet et août.

Résultats obtenus et suites envisagées: le GEIST 87, grâce notamment aux emplois permanents dont il bénéficie, a continué à se poser comme un acteur du champ médico-social et comme un lieu ressource pour les adhérents et les partenaires.

Il entend poursuivre ce travail d’accueil, d’information et de représentation afin de participer pleinement aux enjeux, aux débats et aux nouvelles orientations concernant le handicap.

Ce rôle tenu au quotidien permet souvent de dépasser des soucis pratiques déjà rencontrés et surmontés par d’autres. Le GEIST 87 bénéficie en effet d’une expérience de plusieurs années et d’un travail en réseau avec sa fédération nationale (FAIT 21). Cette accumulation et cette mutualisation de savoirs et de savoir-faire font de l’association un relais départemental compétent et unique tant pour les familles que pour les professionnels concernés par la trisomie 21.

Au niveau national, le coordonnateur et (ou) des responsables participeront aux réunions statutaires et aux groupes de travail de FAIT 21 (Fédération des Associations pour l’Intégration des personnes Trisomiques 21).

SOUTIEN SCOLAIRE

Public effectivement touché: une dizaine d’enfants et d’adolescents âgés de 5 à 13 ans et un jeune adulte de 22 ans.

Public initialement ciblé: tout jeune trisomique 21 de l’association (en fonction du souhait des familles et de la disponibilité des enfants).

Le GEIST 87 a poursuivi ses interventions en matière de soutien scolaire et une personne salariée est régulièrement intervenue auprès de plusieurs familles dans l’application et le suivi de la méthode globale d’apprentissage de la lecture (80 % des jeunes trisomiques ont la capacité d’apprendre à lire pour peu que l’on provoque les stimulations adéquates).

Le soutien scolaire constitue toutefois moins une aide aux devoirs qu’une mise en application des acquis en vue de l’exercice de l’autonomie. Dans cette perspective, le GEIST 87 a continué à bénéficier des supports d’une ludothèque pour proposer aux jeunes des jeux éducatifs qui mobilisent leurs savoir-faire et développent leurs compétences transversales.

Deux jeunes âgés de 12 et 22 ans ont suivi les cours par correspondance du Centre National d’Enseignement à Distance (niveaux CE 2 et CM 1).

Le jeune adulte âgé de 22 ans ne bénéficie plus d’un répétiteur détaché par l’Education Nationale et a travaillé quotidiennement (lundi, mardi, jeudi et vendredi après-midi) les cours du CNED avec le personnel du GEIST 87.

Résultats obtenus: l’amorce de la lecture, le développement des fonctions d’apprentissage, le maintien des acquis scolaires, l’épanouissement du jeune et la satisfaction de la famille, la légitimation de l’objectif initial d’accès à l’autonomie.

Suites envisagées: Le soutien scolaire continuera à être une stimulation supplémentaire et nécessaire pour le maintien des acquis et en aucun cas une surcharge de travail.

Les cours du CNED seront renouvelés et axés sur l’autonomie sociale.

Le GEIST 87 est intervenu auprès de l’IUFM à la demande de madame Viallard (Inspectrice): le vice-président a dispensé une ½ journée de formation le 17 avril sur les spécificités d’apprentissage et les schémas cognitifs des enfants trisomiques 21 auprès d’un public d’enseignants en formation CAPSAIS.

Résultats obtenus: information et sensibilisation des enseignants, démystification du handicap mental, amélioration des conditions d’intégration scolaire par la présentation de situations concrètes, rencontre de l’enseignante de l’UPI du collège Maupassant et projets de partenariats (visite de l’UPI par plusieurs familles le 28 juin).

Suites envisagées: le GEIST 87 continuera à répondre favorablement aux sollicitations du milieu enseignant afin de combattre la méconnaissance du handicap qui trop souvent encore fait refuser l’élève différent.

Le président et le coordonnateur ont participé à la session plénière du groupe départemental Handiscol’ qui s’est tenue le 13 mai.

Le GEIST 87 est membre co-fondateur du PRIVSU (Pôle Ressource pour l’Intégration à la Vie Scolaire et Universitaire) depuis décembre 2001 avec les associations suivantes: Association des Paralysés de France (APF), l’association dale des Pupilles de l’Enseignement Public (PEP), l’Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés (APAJH), l’Association Régionale pour l’Education Sensorielle (ARES), Association Départementale des Parents d’Enfants Déficients Auditifs (ADPEDA), Autisme 87 et Handi Sup'.

Il en occupe la vice-présidence et a assuré l’essentiel du travail logistique de ce premier exercice.

Le GEIST 87 a participé aux Conseils d’Administration des 9 janvier, 20 février, 27 mars, 17 avril, 15 mai, 19 juin, 28 août, 2 octobre et 27 novembre ainsi qu’à l’Assemblée Générale ordinaire du 18 décembre.

L’année 2002 a exclusivement été consacrée à la recherche de financements pour mettre en place un SAVS départemental conformément au souhait de la DDASS et de l’Inspection Académique.

S.A.V.S.: Service d’Accompagnement à la Vie Scolaire.

Après plusieurs reports motivés par des incertitudes budgétaires, le SAVS a été créé et fonctionne depuis début novembre avec 12 Auxiliaires de Vie Scolaire recrutés sous Contrat Emploi Jeune.

Les AVS interviennent d’ores et déjà auprès de 20 élèves handicapés répartis dans 15 écoles et 1 collège (5 enfants trisomiques 21 bénéficient de la prestation en classe maternelle).

Le GEIST 87 a participé au recrutement des AVS et a dispensé une formation spécifique sur la trisomie 21. En tant que personne morale et outre son statut de co-gestionnaire, il assure le rôle de tuteur technique et psychologique des AVS accompagnant des élèves trisomiques 21.

Résultats obtenus: concrétisation d’un collectif d’associations, synergie des bonnes volontés, travail en réseau et création d’un outil susceptible de répondre aux (importants) besoins non satisfaits en matière d’intégration scolaire.

Ce service répond à un réel besoin de terrain et la Haute-Vienne rejoint à cet égard les 74 autres départements déjà dotés de cet outil d’accompagnement à l’intégration scolaire.

Suites envisagées: le GEIST 87 sera partie prenante de la gestion et des travaux de ce collectif.

Il sera en outre très attentif aux modalités de fonctionnement du SAVS, étant entendu que l’intégration en milieu scolaire ordinaire, conçue avec un accompagnement individualisé et évolutif, constitue une de ses revendications majeures. Ainsi l’intégration scolaire d’un jeune trisomique 21 ne saurait être subordonnée à la présence systématique et permanent d’un AVS: le travail d’aide à l’intégration de ce dernier est par définition accompli lorsque sa présence est devenue inutile.

A cet égard et afin de mener un indispensable travail d’information auprès du corps enseignant, ce qui entre dans les missions de PRIVSU, le GEIST 87 initiera des partenariats avec l’Education Nationale et l’IUFM.

Les responsables du GEIST 87 ont participé à une réunion de synthèse CCPE et ont rencontré la directrice et l’enseignante d’un groupe scolaire dans le cadre d’une intégration difficile d’un enfant trisomique 21 en maternelle.

Un important travail d’information et de médiation a été réalisé.

La perception des enjeux et des modalités de l’intégration scolaire par le milieu enseignant (mais aussi par les familles) reste un chantier majeur.

ATELIER INFORMATIQUE

L’atelier informatique a fonctionné en s’adaptant aux disponibilités des enfants: le mercredi, le samedi matin et «à la carte» selon la demande (notamment sur la période des congés scolaires).

Public initialement ciblé: tout jeune trisomique 21 de l’association doté d’une maturité suffisante pour la coordination main/oeil (7/8 ans minimum).

Public effectivement touché: dix jeunes âgés de 9 à 22 ans ont fréquenté cet atelier de façon hebdomadaire à raison de séances d’une heure.

Résultats obtenus: le jeune surmonte mieux les situations d’échec face à une machine que dans le rapport classique et chargé d’affects avec l’accompagnateur, aussi cet outil constitue indéniablement une valeur ajoutée en matière d’acquisition et de maintien des stratégies cognitives (sur un mode ludique).

Le GEIST 87 a continué à accueillir et à renseigner les partenaires désireux de connaître le fonctionnement de l’atelier et les supports utilisés (logiciels spécifiques et CD-Rom traditionnels).

Les logiciels spécifiques PICTOP et PUZI, générateurs d’exercices élaborés dans le cadre du programme européen Adapt-Bis continuent à être utilisés régulièrement.

De nouveaux CD-Rom éducatifs et ludiques sont venus élargir la gamme des activités proposées et diversifier les supports, toujours dans l’objectif d’individualiser la séance.

Enfin les salariés du GEIST 87 ont aidé les jeunes à «surfer sur le web» et à glaner des informations sur leurs sujets de prédilection.

Suites envisagées: en partenariat avec sa fédération (FAIT 21) et le Centre National d’Etude et de Formation sur l’Enfance Inadaptée de Suresnes (CNEFEI) chargé de la formation des enseignants spécialisés et des inspecteurs de l’Education Nationale AIS, le GEIST 87 devrait poursuivre ses travaux en matière de nouvelles technologies de l’information et de la communication dans le cadre du projet européen EQUAL intitulé «Des outils et des dispositifs d’accompagnement adapté pour mieux articuler la vie professionnelle et la vie sociale des jeunes handicapés et de leurs parents».

La collaboration initialement prévue en 2002 devrait redémarrer en 2003 et sera plus particulièrement positionnée sur deux lignes d’action:

- l’accompagnement des personnes en situation de formation et d’insertion professionnelles

- le développement des outils multimédia favorisant cette insertion.

Dans cette perspective d’accès à l’autonomie, le GEIST 87 poursuivra l’expérimentation du générateur d’exercices GENEX. L’enjeu est de parvenir par des échanges avec les concepteurs / formateurs du CNEFEI à un outil fini disposant d’une batterie d’exercices génériques en matière d’apprentissages scolaires mais aussi et surtout d’acquisitions quotidiennes et professionnelles.

L’atelier informatique poursuivra ses activités et les partenariats avec des établissements spécialisés seront renouvelés (accueil de 2 adolescents d’IMPro le mercredi).

AUTONOMIE

Public effectivement touché: l’accès à l’autonomie et l’actualisation des compétences transversales ont été travaillés auprès de quatre adolescents âgés de 12, 15, 16 et 22 ans.

Public initialement ciblé: tout préadolescent, adolescent ou jeune adulte disposant des fondamentaux scolaires ou à défaut étant capable d’utiliser des stratégies de contournement.

L’enjeu consiste à mettre les jeunes en situation de vie réelle avec la prise de «risque sécurisé» d’un accompagnement adéquat. L’objectif est de ne pas transformer une fragilité légitime en une faiblesse rédhibitoire en évitant le plus possible de «faire à la place de ...».

Les savoir-faire abordés ont été les suivants:

Ces interventions se déroulent sur du moyen ou long terme en fonction des compétences propres de chacun. Des évaluations régulières sont nécessaires pour vérifier et maintenir les acquis.

Résultats obtenus : gain de confiance en soi pour le jeune, valorisation des compétences, confrontation banalisée au public ordinaire, réfutation pratique de nombreux préjugés, accès à  un bon niveau d’autonomie.

Suites envisagées : pour faire de l’intégration un projet de vie, il est indispensable d’intervenir sur l’acquisition et le maintien des gestes de la vie quotidienne -actualisation des compétences transversales.

Ce travail d’accompagnement vers l’autonomie sera effectué de façon hebdomadaire ou pluri-hebdomadaire (vacances) auprès de 4 jeunes de l’association.

 

FORMATION PROFESSIONNELLE

Le GEIST 87 a effectué un accompagnement auprès d’un jeune de 22 ans en stage de formation professionnelle dans une entreprise de restauration pour cantines et collectivités (Scolarest).

Ce stage débuté sur l’année scolaire 2001 /2002 et reconduit sur l’année 2002 / 2003 a nécessité et nécessite les interventions suivantes :

Résultats obtenus : l’objectif de démontrer les compétences et les capacités d’adaptation d’un adulte trisomique 21 en milieu ordinaire de travail a été atteint. En outre, la présence de ce jeune adulte dans l’entreprise d’accueil s’est avérée un facteur d’harmonie et de solidarité dans les relations professionnelles du personnel.

Difficultés rencontrées : l’inexistence de dispositifs locaux de mise à disposition de personnel handicapé en milieu ordinaire de travail, la persistance d’une logique institutionnelle qui favorise l’orientation en structure spécialisée (IME, CAT, foyer de vie).

Dans son souci de créer une continuité intégrative après l’école stricto sensu, le GEIST 87 a suscité des échanges sur le thème de la formation professionnelle adaptée en milieu ordinaire :

-       nouvelle rencontre avec Mme Normand de la Mission Insertion du rectorat le 15 janvier

-       rencontres avec M. Rouillan (D.A.E.T. : Délégué Académique de l’Enseignement Technique) les 20 juin et 22 octobre.

Ces réunions ont permis aux responsables de l’association, à l’initiative de M. le D.A.E.T., d’évoquer la possibilité d’intégrations expérimentales auprès des chefs d’établissement des L.E.P. de Bellac et Saint Junien ainsi qu’auprès du directeur de l’I.E.S.F.

Ce projet d’expérience innovante a été adopté sur le principe.

Suites envisagées : le GEIST 87 fera en sorte de recenser les besoins et de finaliser ce projet.

L’enjeu est de proposer une continuité socio-éducative après le collège et de décliner l’intégration à l’échelle d’une vie : assurer la transition entre le milieu scolaire et le milieu professionnel par l’accès à une formation adaptée et à des stages pratiques.

L’objectif est :

-       à court terme l’intégration expérimentale de 4 jeunes dans des structures de formation professionnelle ordinaires (rentrée 2003)

-       à moyen terme la création d’une UPI (Unité Pédagogique d’Intégration) pour le handicap mental dans un LEP du département.

Parallèlement, le GEIST 87 a enrichi son projet d’une structure de mise à disposition de travailleurs handicapés en milieu ordinaire de travail.

Ce projet d’un C.A.T. « hors murs » est en cours de finalisation (élaboration d’un budget prévisionnel détaillé et documenté par un cabinet d’expertise comptable).

Suites envisagées : le GEIST 87 profitera de l’année 2003, « Année européenne des personnes handicapées », pour déposer ce projet en CROSS (Comité Régional des Organismes Sanitaires et Sociaux).

Car l’intégration telle qu’elle est pratiquée actuellement est de fait un objectif exclusivement scolaire et réduit au court terme par défaut de perspective.

La mise en place de dispositifs de formation et d’insertion professionnelles adaptées doit créer  les conditions d’un processus intégratif à l’échelle d’un projet de vie global.

Ces projets innovants doivent encore une fois être conçus comme étant complémentaires avec les établissements spécialisés existants qui répondent adéquatement aux besoins d’une certaine partie du public handicapé.

C’est pourquoi le GEIST 87 a participé aux travaux de la révision du Schéma départemental  en faveur des adultes handicapés datant de 1992.

Le vice-président inscrit au groupe de travail n° 3 intitulé « De l’évaluation à l’orientation » a pu insister sur la nécessité de promouvoir une logique intégrative complémentaire à  la logique institutionnelle beaucoup trop exclusive lors des réunions des 30 janvier, 27 mars, 17 avril et 10 juin.

Les revendications du GEIST 87 ont été globalement prises en compte en ce qui concerne l’hébergement et à un degré moindre en ce qui concerne la formation et l’insertion professionnelles.

Toutefois, l’audit préalable réalisé par un cabinet privé afin d’établir les données quantitatives  des besoins existants et exprimés du secteur médico-social semble sujet à caution.

En effet, les évaluations chiffrées paraissent bien en-deça de la réalité de terrain.

Suites envisagées : en complément de la formation professionnelle et concernant  les personnes handicapées adultes, le GEIST 87 continuera à participer à la mise en place du dispositif « Site pour la vie autonome » sur le département.

La DDASS assure l’installation, la coordination et l’animation de ce dispositif, inscrit dans  le cadre du plan triennal (2001-2003) en faveur des personnes handicapées, et dont  les objectifs sont, pour rappel :

-       le droit à compensation et l’accès à l’autonomie

-       la constitution d’équipes techniques labellisées

-       la création d’un guichet unique.

Les associations d’usagers, dont le GEIST 87, soucieuses de ne pas être dépossédées de  leur droit de regard et de parole, poursuivront leur participation au collectif inter associatif de soutien et de vigilance créé en mai 2002.

Le GEIST 87 veillera ainsi à la représentation du handicap mental au Comité Technique de Suivi du « Site pour la vie autonome ». Cette instance ouverte aux associations donnera  un avis sur la mise en place du dispositif, les évolutions à y apporter et la réalisation  des objectifs.

FORMATION

Le GEIST 87 a organisé une session de formation à Chéops (Limoges) le 23 mars.

î « La sphère bucco-dentaire »

½ journée sur l’orthodontie et les problèmes bucco-dentaires animée par le Dr Martine HENNEQUIN, professeur à la Faculté de chirurgie dentaire de Clermont-Ferrand (difficultés jamais traitées sur lesquelles peu d’informations circulent)

î « La sexualité »

½ journée animée par Denis VAGINAY, docteur en psychologie clinique et psychanalyste, membre du Conseil Scientifique de FAIT 21 et auteur notamment de Accompagner l’enfant trisomique et Trisomie 21 : transmission et intégration.

Cette journée a bénéficié de l’aide financière de la Mairie de Limoges et de la C.A.F. de  la Haute-Vienne.

Public ciblé : le GEIST 87 a envoyé 300 courriers d’invitation aux parents, professionnels médicaux et paramédicaux, enseignants et responsables de l’Education Nationale, responsables d’établissements spécialisés et responsables administratifs de la Haute-Vienne, de la Corrèze et de la Creuse (+ quelques adresses en Indre).

Public touché : l’importance des thèmes choisis a rassemblé plus de 70 personnes sur  un enjeu clairement identifié, en l’occurrence améliorer la qualité de vie et le vécu quotidien des personnes trisomiques 21 tant au niveau de l’apparence et du confort physiques que de l’équilibre affectif dans le rapport à soi et à autrui.

Plusieurs jeunes ont consulté au centre de soins dentaires du Dr Hennequin (ce centre situé sur Clermont-Ferrand fait référence au niveau national) et ont bénéficié d’interventions indispensables. Sachant qu’il n’existe aucune compétence sur le département de la Haute-Vienne en la matière, le Dr Hennequin a accepté de former un confrère local ou, à défaut et si

possible, de tenir une journée de consultations en partenariat avec le CHU Dupuytren.

Des comptes-rendus de ces formations ont été rédigés par le GEIST 87 et sont à disposition  des adhérents et partenaires.

Suites envisagées : l’association organisera une nouvelle journée de formation le 23 mai 2003 à Chéops (Limoges).

Ces formations dispensées par des spécialistes reconnus de la trisomie 21 (spécialistes membres de FAIT 21) seront ouvertes indifféremment aux familles et aux professionnels.

En marge des conférences, un atelier lecture et un atelier informatique démontreront au public les capacités des personnes trisomiques 21 (l’ensemble des partenaires et responsables du secteur médico-social devrait être convié à un cocktail concomitant).

L’association entend par ailleurs renouer des partenariats avec les responsables des services locaux de maternité et de pédiatrie afin de mener un travail toujours déterminant d’information des professionnels et d’orientation des nouveaux parents.

Plusieurs membres et responsables du GEIST 87 ont participé aux 8èmes journées nationales sur la trisomie 21 organisées à Bordeaux les 1er, 2 et 3 mars sur le thème « Trisomie 21 :réinventer la vie ».

Le coordonnateur est intervenu dans le milieu scolaire afin de sensibiliser les élèves à  la différence sur le thème générique « Handicap et citoyenneté » :

-       auprès de classes de 1ère du lycée Jean Giraudoux de Bellac dans le cadre du cours d’éducation civique le 12 mars

-       auprès d’une classe de 5ème du collège Léon Blum de Limoges le 22 octobre.

Suites envisagées : le GEIST 87 continuera à répondre favorablement aux demandes de formation issues d’organismes locaux (IESF, IUFM, établissements scolaires), participera aux conférences et aux rencontres jugées pertinentes en regard de son objet et plus particulièrement aux travaux de FAIT 21 (projet européen EQUAL, formation professionnelle, IIèmes journées européennes sur la trisomie 21 organisées les 24, 25 et 26 octobre 2003 à Orléans sur le thème Trisomie 21, quelle santé !).

LOISIRS

Public touché : un effectif moyen d’une douzaine de jeunes a participé aux sorties poney du  19 janvier, 1er juin, 05 octobre, 23 novembre et 14 décembre qui se sont déroulées au centre équestre de Razès.

Résultats obtenus : le rapport à l’animal et les activités équestres auxquelles la fratrie est associée favorisent l’épanouissement des jeunes trisomiques 21 et permettent en outre de dédramatiser le handicap auprès des frères et sœurs (cf.article de presse joint ci-après).

Des expériences individuelles et ponctuelles ont été menées avec des sorties cinéma, médiathèque, ludothèque, cirque, expositions et spectacles.

Un jeune adulte est inscrit à des ateliers dessin et théâtre au CCSM Jean Moulin.

Enfin, le GEIST 87 a participé aux réunions préparatoires de l’édition 2002 du Jumbo Run Limousin concernant l’opération « un enfant handicapée dans un side » organisée le 19 mai.

Quatre enfants et adolescents de l’association ont participé à cette journée.

Cet effectif limité est dû à l’organisation de cette manifestation sur un week-end prolongé (Pentecôte) pour lequel beaucoup de familles sont parties.

Suites envisagées :

La « sortie poney » dans les centres équestres Hippo-Camp de Razès et E. Lejeune de Condat sera poursuivie les samedis matin selon une fréquence mensuelle.

Un effectif moyen de 15 jeunes participera aux 9 /10 sorties prévues sur l’année.

La sortie bowling sera reconduite et l’encadrement prévu sur site permettra d’organiser  un tournoi pour les jeunes. (2 / 3 sorties en 2003).

Le projet d’une journée escalade sera examiné en partenariat avec un kinésithérapeute membre du Conseil d’Administration du GEIST 87.

De façon plus ponctuelle et plus individualisée, des expériences seront menées en partenariat avec l’association ALIS (Association de Loisirs et d’Intégration Sociale), de même que  des sorties cinéma, expositions, manifestations sportives, Bibliothèque Francophone Multimédia, ludothèque, cirque, accompagnement à des ateliers des centres culturels municipaux, etc…

Enfin le GEIST 87 participera à l’édition 2003 du Jumbo Run Limousin (réunions préparatoires, accompagnement des jeunes).

 

réagir à cet article: webmestre@fait21.org

retour à la page des GEIST

retour à l'accueil